Il y a quelques jours je suis tombée sur cet article en brouillon, tout beau, tout prêt mais que j’avais complètement oublié de poster. Je vous ai posé la question sur instagram, et l’article vous intéresse donc … le voici ! A noter tout de même : entre temps j’ai validé ma formation, ouvert une entreprise, eu un bébé, lancé un podcast et repris l’écriture. Du coup … mon organisation n’est plus DU TOUT la même. Je vous posterais probablement un update quand j’aurais trouvé un équilibre durable entre tout ça ^^

Pour faire un rapide récapitulatif : je gère Magic Mirror éditions (qui, même si elle est devenue une association, demande toujours autant de temps et d’attention), je suis une formation à distance auprès de l’EFCDE pour travailler dans l’événementiel (une fois diplômée je vais devoir créer mon entreprise et donc je suis inscrite dans un dispositif d’accompagnement qui demande aussi de lui accorder du temps) et enfin j’essaie d’honorer comme je le peux mes activités sur ce blog et sur instagram.

Ces trois activités présentent deux problématiques : elles sont très très différentes les unes des autres et me demandent de jongler constamment entre les univers d’une part ; et je suis amenée à travailler depuis chez moi d’autre part.

Je ne vais pas vous refaire le laïus que vous connaissez : travailler à domicile c’est extrêmement cool par bien des aspects (bosser en pyjama, un chat sur les genoux et un chocolat chaud à la main en fait partie) mais ça peut aussi être compliqué. On se retrouve vite à intercaler des vaisselles entre deux tâches, à se laisser distraire par tel livre posé là ou tel post sur insta que l’on vient de voir passer, à se lever plus tard que prévu ou à se faire envahir par les proches et amis qui se disent que comme on est chez nous on ne travaille pas vraiment et que du coup YOLO sortons à tout va.

Pour éviter ces écueils, je pense qu’il faut avant tout bien se connaître. Je vais vous livrer ma méthode d’organisation mais elle est adaptée à mes failles et ne conviendra peut-être pas à tout le monde 😉

Le découpage de la journée

Je me lève tous les jours à la même heure. Bon j’avoue, quand mon mari est en congés c’est plus difficile et parfois je n’y arrive pas, mais en général je m’y tiens scrupuleusement. Je m’accorde quelques temps pour me préparer, déjeuner et lire. Il faut qu’à 9h je sois opérationnelle car c’est à cette heure-ci que mes journées de travail commencent.

Je scinde chaque journée en deux parties. Pour mes deux activités principales. A moins qu’il y ait une urgence pour Magic Mirror, je travaille sur mes cours le matin et je me consacre à MME l’après-midi. Des fois j’intervertis au besoin. C’est le meilleur découpage que j’ai trouvé ! MME dans tous les cas nécessite que je m’en occupe quotidiennement. Et si je passe plusieurs jours loin de mes cours et de l’univers de l’événementiel, j’ai plus de mal à raccrocher quand je m’y remets. Du coup je travaille sur les deux fronts tous les jours et depuis que j’ai adopté ce rythme, je suis beaucoup plus satisfaite le soir, j’ai la sensation d’avoir un peu avancé sur tous les sujets et c’est très satisfaisant.

Entre ces deux blocs, j’essaie, au moins deux jours par semaine, de me dégager du temps pour mes activités annexes : le blog et l’écriture en général. Ces tâches là sont les premières à sauter en période de rush. Mais elles bénéficient aussi de bonus quand le programme est plus léger (par exemple au moment où je rédige ces mots je suis sensée travailler sur ma formation mais j’attends le résultat d’une évaluation pour poursuivre, du coup j’en profite pour rédiger des articles de blog en avance).

Au sein de ce découpage, pour éviter d’être distraite et gagner en efficacité et j’ai adopté une technique glanée auprès de Isadora et Marisa : je travaille par phase de trente minutes. Je détermine une tache sur laquelle me concentrer, je mets le minuteur de mon téléphone et tant qu’il n’a pas sonné je ne fais absolument rien d’autre que cette tâche. Ça m’aide beaucoup à me reconcentrer les jours où j’ai plus de mal. Et ça marche particulièrement bien pour les tâches longues comme les relectures de manuscrits.

Les carnets indispensables

Il est vieux et tout petit mais sans lui je suis perdue. C’est le disque dur externe de mon cerveau, là où je note absolument tout ce que je dois faire. Ce n’est rien de plus qu’une To Do list géante, mais le fait que ce soit sur un carnet et non pas sur une feuille volante, ça lui donne plus de poids dans mon esprit. Les To Do List volantes, j’ai souvent tendance à les glisser dans des endroits invisibles (consciemment ou pas) et à les oublier. Là, ce carnet, il est toujours sur mon bureau comme un guide de ma journée. Je barre les tâches au fur et à mesure. Parfois certaines tâches restent intactes pendant des semaines parce qu’elles sont longues ou que j’attends un élément manquant pour la réaliser. N’empêche qu’elle est notée et que je ne pourrais pas m’y soustraire.

Parallèlement à ça, j’utilise aussi mon agenda pour noter mes rendez-vous et mes dates importantes. Je consacre également un carnet à chaque projet pour pouvoir y noter tout ce qui me passe par la tête mais on est déjà plus dans la réalisation que dans l’organisation ;).

Et voilà comment je parviens à mener de front trois activités complètement différentes, depuis chez moi. Bienvenue dans ma vie d’entrepreneure 😀

Categories: Lifestyle

Sandy

Les livres et les bonnes histoires m’ont toujours accompagnée. Dans mes loisirs, comme dans mes études. Après un baccalauréat littéraire, j’ai suivi ma passion jusqu’en licence de Lettres Modernes puis jusqu’en Master à l’intitulé nébuleux (Imaginaires et Genèses littéraires) après lequel j’ai pris une année de pause en pensant me consacrer à mes petits projets trop longtemps remis au lendemain avant de poursuivre mon cursus en thèse. Cette année fut d’une richesse incroyable, j’y ai appris énormément de choses et surtout j’ai entrepris ! J’ai lancé ma chaîne youtube, le présent blog, j’ai fondé Magic Mirror éditions, j’ai écrit mon premier roman et entamé le deuxième … Tant et si bien que la thèse attendra encore un peu

0 Comments

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *