Éloge de la banalité

« Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». Cette sempiternelle fin formatée des contes de fées peut prêter à sourire tant elle est mièvre et a l’air de réduire le bonheur à la vie conjugale, pourtant, quelque part, elle m’a toujours fait rêver.
Continue Reading

La non-annonce au papa | Journal de grossesse #1

Presque un an jour pour jour après avoir écrit l’article le plus douloureux de ce blog, je me retrouve à prendre mon clavier pour vous raconter ce qui s’est passé dans ma vie ces quatre derniers mois. Et c’est tellement plus lumineux, c’est l’article que j’aurais aimé rédiger à la même période l’année dernière. Il m’aura fallu une année entière de plus pour que ce rêve prenne enfin vie et que je puisse conjurer les malheurs de 2019. Nous y sommes, chers lecteurs ! C’est parti pour un petit retour sur la manière dont j’ai appris et annoncé ma grossesse.
Continue Reading

Peter Pan : la teneur de la réalité

C’est sous l’influence un peu féerique de trois merveilleuses personnes que je me suis enfin décidée à découvrir l’île du Jamais par mes propres yeux, loin du filtre édulcoré du dessin animé Disney. La première, c’est Cameron Valciano, l’incroyable auteure de Tant que vole la poussière, la suite du roman de Barrie à paraître en juin 2020 chez Magic Mirror éditions. Ce texte a bouleversé le comité et l’a rendu accro en quelques pages, moi par la même occasion. Cette découverte a signé la première impulsion. La seconde a été le retour de la copine blogueuse Bangarang Daily face à ce manuscrit : cette férue du roman initial de Barrie nous aidé à analyser le manuscrit de Cameron Valciano à la lumière du texte original. Enfin le dernier élan a été initié par ma précieuse Marie qui, à la suite des discussions enfiévrées autour du manuscrit et du roman d’origine, s’est mis en tête de lire elle aussi le Peter Pan de Barrie.
Continue Reading

Du Sorceleur et des contes

Comme la presque totalité d’internet, j’ai succombé à Henry Cavill au Sorceleur grâce à Netflix en décembre dernier. Enfin j’avais déjà commencé à y succomber avant. J’ai lu les deux premiers tomes il y a quelques années et j’en étais ressortie bouleversée. Cette histoire et surtout ces personnages me parlent plus que de raison. Je n’ai même pas peur d’affirmer que Yennefer est mon héroïne préférée, devant Hermione et Ophélie. C’est dire. Alors pourquoi je n’ai pas lu la suite ? Pour me la préserver pour « plus tard » parce que, pour moi, Sorceleur c’est une saga qui se savoure, qui demande du temps aussi. J’attendais surement d’être prête pour la suite. Et puis j’aimais bien cette idée d’avoir encore des tomes de cette saga qui m’attendaient dans ma bibliothèque. Sinon je me suis aussi perdue dans le jeu The Witcher 3 \o/
Continue Reading

Ce que j’aurais aimé savoir avant de lancer Magic Mirror éditions

Vous le savez si vous me suivez depuis longtemps, en 2016 j’ai ouvert ma propre maison d’éditions spécialisée dans les réécritures de contes de fées : Magic Mirror éditions. Au moment de créer l’entreprise je n’avais guère d’expérience en matière d’édition : fraîchement diplômée d’un Master Recherche en Imaginaire et Genèse Littéraire, je me suis armée de tout mon optimisme pour apprendre le métier en autodidacte, souvent directement sur le terrain.
Continue Reading

Pourquoi La Tempête des Echos est la meilleure fin possible à La Passe-Miroir ?

Je redoutais ce moment au moins autant que je l’attendais. La fin de La Passe-Miroir, le point final à cette saga magistrale qui s’érige comme une des meilleures série jeunesse de la décennie. Je n’étais pas la seule à craindre une fin décevante. Les Fiancés de l’Hiver, Les Disparus du Clairdelune et La Mémoire de Babel offraient une telle jubilation à la lecture, soulevaient tellement de questions, que clore ce cycle en satisfaisant tous les lecteurs relevait du miracle pour Christelle Dabos. A amour passionnel, déception proportionnelle.
Continue Reading

Dormir chez Frodon Sacquet, bonne ou mauvaise idée ?

Le cap des 30 ans … On a tous un rapport particulier avec ce moment de nos vies. On le redoute, on l’attend avec impatience, on se fixe des objectifs, on dit à qui veut l’entendre que pour nous ça ne représente rien … Je vous reparlerais en temps voulu (plus que trois ans !) de mon appréhension de cette trentaine approchante, mais avant moi, ma première confrontation à ce passage obligatoire a été l’anniversaire de mon mari.
Continue Reading