Le Zoo des chimères

Visiter le Zoo des Chimères procure la même saveur  grisante que fermer les yeux et se (re)plonger dans les mondes imaginaires que nous avions bâtis jadis, enfants. L’histoire est aussi nébuleuse, flottante qu’un rêve. A travers une série de textes, tour à tour drôles, poignants, dramatique ou acérés, où la parole est laissée aux animaux pensionnaires comme aux équipes soignantes, Chantal Robillard nous invite à découvrir ce lieu incongru, sur une planète terraformée, à mi-chemin entre le parc d’attractions et le musée mythologique où se côtoient loups, licornes, sirènes et autres pégases.

Continue Reading

Golgotha : voyage, reliques et Moyen-âge

Novembre 1094, duché de Bourgogne. Elianor, fille de guérisseuse, apprend qu’elle n’est pas si ordinaire qu’elle le croyait : elle a été désignée dès sa naissance par une société secrète pour être celle qui réunirait les Saintes Reliques du Christ, seul moyen de défaire le mage noir Jörgmungand, dont les ténèbres ont corrompu jusqu’au Vatican lui-même. Nous sommes à l’aube d’un long voyage initiatique entre l’Occident et le Moyen-Orient, où l’héroïne,en plus de remplir la mission qui lui incombe, va se découvrir et se révéler, aux côtés de ses acolytes rencontrés en chemin.

Continue Reading

Quid du devoir moral envers les abonnés ?

 Il y a tout juste quelques mois, quand j’ai ouvert timidement les portes de la blogo pour parler littérature à l’écrit et en vidéos, je pensais ne jamais avoir à rédiger un tel article, a fortiori si tôt. J’étais pétrie de bonnes intentions et de valeurs : les articles sponsorisés ? Très peu pour moi ! En refusant de chroniquer un livre reçu par un quelconque partenariat, à moins que ce ne soit un ouvrage que je comptais lire de toute façon et à la condition expresse de pouvoir en donner un avis sincère, je pensais éviter tous les écueils qui jalonnent le chemin d’une blogueuse intègre.

Continue Reading

La Tour : quand roman jeunesse et SF font bon ménage

Les romans spécifiquement classés « jeunesse » (comprendre : destinés aux 10-12 ans) ont une fâcheuse tendance à m’exaspérer. Bien souvent, les intrigues sont insipides, édulcorées à souhait et les personnages sont stéréotypés à mourir. Ce n’est pas parce qu’on a 10 ans que l’on n’est pas capable d’apprécier une bonne intrigue bien ficelée, avec sa part d’ombre et ses protagonistes un peu complexes.

Continue Reading

[fermé] CONCOURS : Les Pirates de l’Escroc-Griffe dédicacé

Le Festival des Imaginaires, Nice Fictions 2016, s’achève et c’est le cœur gonflé de passion que je rentre chez moi. Comme je vous en avais déjà parlé en vidéo, j’ai eu l’honneur de donner une conférence sur les contes de Charles Perrault et leurs adaptations : quelle expérience formatrice ! En dépit de quelques problèmes de micro, tout s’est relativement bien passé et la vidéo est bientôt en ligne pour que vous puissiez en profiter si cela éveille votre curiosité.

Continue Reading

L’Enchanteur : chevalerie, amour et modernité

« Il y a plus de mille ans vivait en Bretagne un Enchanteur qui se nommait Merlin. Il était jeune et beau, il avait l’œil vif, malicieux, un sourire un peu moqueur, des mains fines, la grâce d’un danseur, la nonchalance d’un chat, la vivacité d’une hirondelle. Le temps passait sur lui sans le toucher. Il avait la jeunesse éternelle des forêts. ». Ainsi débute le roman merveilleux de René Barjavel. Avec son Enchanteur, il revisite et s’approprie ce que l’on appelle la matière de Bretagne. L’écrivain se fait conteur et se promène au gré des légendes arthuriennes afin de réactualiser ces mythes séculaires en leur restant étonnement fidèle[1]. Il choisit Merlin, l’enchanteur fils de démon, comme point d’ancrage, comme pivot de son récit. Ce personnage, aussi fascinant qu’insaisissable, insuffle au texte une ambiance féerique, entre rêve et chevalerie, entre divinité et émotions humaines.

Continue Reading