Ces lieux qui m’inspirent … #1

Pour chaque personne, il existe des lieux spéciaux, particulièrement propices à la rêverie et à l’exaltation de l’imagination. Si certains se plaisent à faire jouer leurs plumes dans des cafés agités, j’ai pour ma part une prédilection pour les forêts.  Une petit balade dans les bois, loin d’une quelconque trace humaine et me voilà bouillonnante d’idées, d’histoires et de paix. Quand je n’ai pas la chance d’être entourée d’arbres et quand, accoudée à mon bureau, l’inspiration vient à manquer,  fermer les yeux et imaginer une forêt m’aide souvent.

Pourquoi la forêt IMG_3131? D’un point de vue très pragmatique, j’ai besoin de silence pour réfléchir et a fortiori pour écrire.  Les bruits de voiture,  la musique, les voix … J’ai une fâcheuse tendance à focaliser involontairement mon esprit dessus et cela bloque mon processus créatif. En revanche, tous les sons de la forêt (le chant des oiseaux, le craquement des feuilles, les petits bruits d’animaux…) sont de formidables vecteurs pour voyager vers d’autres mondes.

Plus littérairement parlant, la forêt est un motif qui m’a toujours attirée et fascinée. C’est un lieu essentiel dans l’imaginairIMG_3170e médiéval.  C’est l’espace de l’étrangeté, du merveilleux, de l’irrationnel, de tous les dangers, symbole du désordre du monde, mais surtout lieu d’expériences ! C’est là que le chevalier va subir les épreuves formatrices qui feront de lui un héros. Dans les contes, la forêt joue le même rôle, elle abrite les ogres, le loup et les sorcières dont devra triompher le héros, mais aussi les bonnes fées et autres fontaines magiques. Elle ouvre la porte du merveilleux et les frondaisons fourmillent de possibilités infinies d’aventures. C’est une terre propice aux fantasmes et aux rêves.

S’il y a bien une forêt réelle qui fait frémir mon cerveau de rêveuse, c’est celle près de Ailefroide dans les Hautes Alpes.  Quelques pas sous les arbres et  on se croirait entrer dans le territoire des elfes et des lutins. J’ai eu la chance de m’y rendre en été puis en hiver et, si le côté inspirant demeure, l’effet est différent. Je vous laisse juger par vous-même, j’ai personnellement une petite préférence pour la magie des rivières gelées.

Et vous quels sont les endroits qui vous aident à réfléchir, à vous poser et à créer ?

 

20150627_16424620150627_164938IMG_3140IMG_3147

 

IMG_3583IMG_3620IMG_3708IMG_3696

Vous aimerez peut-être aussi...

2 comments

  1. Oh mais les photos et les lieux sont vraiment splendides ! Moi j’aime me promener en forêt ou marcher près d’un lac. En ce moment niveau familial c’est pas la joie donc j’aime prendre mon vélo et faire des kilomètres à travers les champs et m’arrêter dans les vignes 🙂 ça me fait tant de bien ♥

    1. Je te comprends tellement ! J’ai eu ma période vélo aussi :), ça fait du bien de se dépenser quand on a des soucis. Je te souhaite plein de courage pour affronter les problèmes familiaux <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *