Harry Potter et l’enfant maudit : le malaise

Je ne voulais pas spécialement écrire cet article. Parce que l’objet de la chronique m’a fortement déplu et peut-être aussi, un peu, parce que ça ne me met pas en joie d’écrire qu’Harry Potter, ce n’est plus ce que c’était. Je ne sais pas si c’est ma conscience de blogueuse ou un certain besoin d’en finir avec cette lecture-malaise qui a fini par me coller à mon clavier mais nous y voilà.

Continue Reading

Le Château de Hurle : énigmes, sortilèges et éclats de rire

« Je ne lirai jamais de ebook ! » ai-je proféré à de nombreuses reprises depuis que la vague numérique a lancé son invasion dans nos quotidiens de lecteurs. J’ai tenu bon, j’ai suivi mes convictions conservatrices en matière de livre pendant des années. Et puis, en 2009, j’ai vu l’excellentissime Château Ambulant de Hayao Miyazaki. Je vous entends marmonner un doux « Quel rapport ? » derrière votre écran. Et bien il se trouve qu’en faisant quelques recherches sur le long-métrage, j’ai appris qu’il avait été inspiré par un roman. J’ai tout de suite été saisie par un désir brûlant de lire le texte à l’origine d’un tel chef-d’œuvre. Mal m’en a pris. Je ne sais pas si je suis malchanceuse, pas douée ou si j’arrivais trop tard, mais impossible de mettre la main dessus. L’ouvrage n’est plus édité, introuvable en librairie et sur internet les prix s’envolent haut (très haut) pour un petit livre de poche de seconde main. Je l’ai cherché, longtemps, sans succès. Face à mon désespoir grandissant, mon super chéri m’a dégoté une version numérique, à laquelle je n’ai pas daigné accorder sa chance. J’ai donc gardé cette frustration en moi pendant des années (sept ans en fait) jusqu’au jour où […]

Continue Reading

Le Sceau des éléments, Secrètement (tome 1)

Elementa est le pays des mages, peuplé d’êtres capables de maîtriser avec plus ou moins de talent et de facilité les éléments[1] mais ce monde-là a été envahi par des êtres ténébreux et cruels guidés par le sombre Lord Morgue et les mages sont contraints de se terrer.  Le premier opus de cette trilogie écrite par le jeune Nataniel Marquis, intitulé Secrètement, nous plonge directement au cœur de l’action avec Aldhemar un mage d’eau qui découvre brusquement ses origines et sa destinée. L’adolescent se lance à corps perdu dans un voyage semé d’embûches pour tenter de retrouver les sept armes forgées par les derniers résistants aux Nébuleux. Son chemin est parsemé de combats, d’adversaires, de surprises et de belles rencontres : Erwynn, le mage d’eau, Fergal le mage de fer, Salem le sorcier et l’ensorcelombre Evannlyn marquent ce premier tome.

Continue Reading

Le Zoo des chimères

Visiter le Zoo des Chimères procure la même saveur  grisante que fermer les yeux et se (re)plonger dans les mondes imaginaires que nous avions bâtis jadis, enfants. L’histoire est aussi nébuleuse, flottante qu’un rêve. A travers une série de textes, tour à tour drôles, poignants, dramatique ou acérés, où la parole est laissée aux animaux pensionnaires comme aux équipes soignantes, Chantal Robillard nous invite à découvrir ce lieu incongru, sur une planète terraformée, à mi-chemin entre le parc d’attractions et le musée mythologique où se côtoient loups, licornes, sirènes et autres pégases.

Continue Reading

Golgotha : voyage, reliques et Moyen-âge

Novembre 1094, duché de Bourgogne. Elianor, fille de guérisseuse, apprend qu’elle n’est pas si ordinaire qu’elle le croyait : elle a été désignée dès sa naissance par une société secrète pour être celle qui réunirait les Saintes Reliques du Christ, seul moyen de défaire le mage noir Jörgmungand, dont les ténèbres ont corrompu jusqu’au Vatican lui-même. Nous sommes à l’aube d’un long voyage initiatique entre l’Occident et le Moyen-Orient, où l’héroïne,en plus de remplir la mission qui lui incombe, va se découvrir et se révéler, aux côtés de ses acolytes rencontrés en chemin.

Continue Reading

La Tour : quand roman jeunesse et SF font bon ménage

Les romans spécifiquement classés « jeunesse » (comprendre : destinés aux 10-12 ans) ont une fâcheuse tendance à m’exaspérer. Bien souvent, les intrigues sont insipides, édulcorées à souhait et les personnages sont stéréotypés à mourir. Ce n’est pas parce qu’on a 10 ans que l’on n’est pas capable d’apprécier une bonne intrigue bien ficelée, avec sa part d’ombre et ses protagonistes un peu complexes.

Continue Reading

L’Enchanteur : chevalerie, amour et modernité

« Il y a plus de mille ans vivait en Bretagne un Enchanteur qui se nommait Merlin. Il était jeune et beau, il avait l’œil vif, malicieux, un sourire un peu moqueur, des mains fines, la grâce d’un danseur, la nonchalance d’un chat, la vivacité d’une hirondelle. Le temps passait sur lui sans le toucher. Il avait la jeunesse éternelle des forêts. ». Ainsi débute le roman merveilleux de René Barjavel. Avec son Enchanteur, il revisite et s’approprie ce que l’on appelle la matière de Bretagne. L’écrivain se fait conteur et se promène au gré des légendes arthuriennes afin de réactualiser ces mythes séculaires en leur restant étonnement fidèle[1]. Il choisit Merlin, l’enchanteur fils de démon, comme point d’ancrage, comme pivot de son récit. Ce personnage, aussi fascinant qu’insaisissable, insuffle au texte une ambiance féerique, entre rêve et chevalerie, entre divinité et émotions humaines.

Continue Reading

Les Voies d’Anubis : voyage temporel, loup-garou et déception

Ce fut long, ce fut fastidieux, mais j’ai enfin terminé ma lecture des interminables Voies d’Anubis par Tim Powers. Ô soulagement salvateur ! Si vous vous êtes amusés à guetter ma petite image « Lecture en cours », vous avez pu remarquer qu’elle n’a pas été mise à jour depuis des siècles un mois, et pour cause ! J’ai été totalement accaparée par ce roman tentaculaire qui m’a perdue au fil des pages, sapant peu à peu mon envie de replonger le nez dedans.

Continue Reading

Les brèves 01 : L’épée de vérité, par Terry Goodkind

Depuis la création de ce blog, je brûle d’envie à l’idée de partager avec vous les sagas qui remplissent de joie mon petit cœur de lectrice. Sauf que je ne savais pas comment m’y prendre. Présenter tous les tomes un à un (et donc devoir relire toute la série pour qu’elle soit fraîche dans ma tête) ? Ne parler que du dernier tome lu ? Aborder toute la série sur un seul article qui serait très long pour le coup ? Spoiler or not spoiler ? Aucun format ne trouvait grâce à mes yeux, jusqu’au jour où j’ai ouvert ma chaîne Youtube. Je me suis dit « Eurêka ! », les vidéos peuvent en effet me permettre de parler de plusieurs livres à la fois, sans trop en dire, tout en essayant quand même de vous donner envie d’aller y jeter un œil, peut-être même deux.

Continue Reading